Le nouveau DPE décrypté par Frédéric Gommy, technicien-habitat-énergie de SOLIHA Pyrénées Béarn-Bigorre sur France Bleu

Chaque mois, un technicien-habitat-énergie de SOLIHA Pyrénées Béarn-Bigorre intervient pour le grand public dans une émission de France Bleu Béarn-Bigorre. Ce mois-ci, c’était sur le nouveau DPE (diagnostic de performance énergétique) : quels changements attendre à partir du 1er juillet 2021 ? Le DPE, un outil au service de l’éradication des passoires énergétiques ?

francebleu-bearn-bigorre

Réécouter le podcast de France Bleu avec l’expert : Frederic Gommy, Conseiller Habitat de SOLIHA Pyrénées Béarn Bigorre

 

Le nouveau DPE sera plus lisible et va devenir opposable juridiquement

Le ministère de la Transition écologique a précisé, ce lundi 15 février, les contours de la réforme du diagnostic de performances énergétiques (DPE), déjà prévue depuis 2018 dans le cadre de la loi ELAN. A partir du 1er juillet 2021, la méthode de calcul de ce nouveau DPE changera, et il deviendra « opposable », pour plus de fiabilité. Il sera dans un second temps rendu obligatoire sur toutes les annonces immobilières à partir du 1er janvier 2022.

Avant de louer ou acheter un logement nombreux sont ceux qui scrutent le diagnostic de performance énergétique le DPE, classé de A à G, indicateur de la dépense d’énergie. Basée sur les dernières factures du logement cette méthode ne reflète pas la réalité de la consommation d’énergie. Les habitudes des habitants, le lieu géographique ne sont pas pris en compte. On ne consomme pas la même chose à Pau qu’à Strasbourg. L’étiquette du logement (de A à G) sera déterminée en fonction de deux facteurs : la consommation d’énergie primaire et les émissions de gaz à effet de serre. C’est ce « double seuil » qui sera pris en compte pour classer le logement. A partir du 1er juillet 2021 si le DPE lié au logement que occupé parait loin de la réalité, l’occupant pourra le remettre en cause devant la justice. IL est à noter que le chauffage au fioul ou gaz (avec une chaudière trop ancienne) seront pénalisés parce que trop polluants. L’évolution du nouveau DPE s’étalera jusqu’en 2028 avec au final une interdiction de louer des logements classés F et G.

 

SOLIHA Pyrénées Béarn-Bigorre

L’Association est impliquée à double titre :

  • par convention avec la Communauté d’Agglomération Pau Béarn Pyrénées, deux Conseillers « Faire » de SOLIHA travaillent aux missions du « SARE » de l’Agglomération de Pau Béarn Pyrénées ;
  • par initiative associative, SOLIHA a candidaté et a été retenue pour le portage d’une « plateforme en devenir » qui concerne quatre intercommunalités et plus de 100 000 habitants, avec le recrutement d’une nouvelle Conseillère « Faire ».