LA PRIME « COUP DE POUCE »

 Quel montant ?

Selon la nature des travaux et les ressources des ménages, cela peut varier de 350€ à 3000€.

 Une aide cumulable avec d’autres ?

Oui, avec l’Eco prêt à taux 0 et le crédit d’impôts.

 Qui peut y recourir ?

Les propriétaires occupants modestes et très modestes

Quel logement ?

Pas de règle spécifique

Quelles modalités pour percevoir la prime ?

Elles sont versées dans le cadre du dispositif ces certificats d’économies d’énergie (CEE) par les signataires de la Charte « Coup de pouce économies d’énergie » ; ces signataires étant principalement des vendeurs d’énergie (énergéticiens, grandes surfaces…). Elle peut être versée soit :

  • Par virement ou par chèque
  • Etre déduite de la facture
  • Etre donnée sous la forme de « bons d’achat » pour des produits de consommation courante.

 

Pour quels travaux ?

En fonction des ressources du ménage :

  • Installer une chaudière à biomasse : les offres pour une prime peuvent aller jusqu’à 3 000€.
  • Raccorder un logement à un réseau de chaleur En R&R existant : les offres pour une prime peuvent aller jusqu’à 500€ par logement.
  • Installer un système solaire combiné : les offres pour une prime peuvent aller jusqu’à 3 000€.
  • Installer une pompe à chaleur hybride : les offres pour une prime peuvent aller jusqu’à 3 000€.
  • Isoler mes combles : les offres pour une prime peuvent aller jusqu’à15 €/m2 d’isolant posé

 

Les exigences réglementaires à respecter :

  • Le ménage doit signer une charte avec le vendeur partenaire du dispositif Coup de pouce .
  • Il doit accepter l’offre du vendeur avant de signer le devis des travaux.
  • Il doit avoir recours à une entreprise RGE pour mettre en oeuvre les travaux, installer les équipements.
  • Les offres proposées par les vendeurs d’énergie doivent mises en œuvre 30 jours après la signature de la charte.
  • Une fois les travaux, réalisés, le ménage doit renvoyer les factures, attestation sur l’honneur…au vendeur partenaire.